top of page

Pour penser à l'emploi, il faut aussi avoir un toit !

Informations sur les aides au logement

Votre conseiller·e Mission Locale peut vous accompagner en cas de difficultés liées au logement (situation d’urgence, recherche de garant,  installation, déménagement…) et vous informe sur les aides, les dispositifs et les types d’hébergements qui correspondent à votre situation, à vos ressources.

Les différents types de logements

Le secteur aidé (HLM)

Les logements sociaux appartiennent à des organismes H.L.M. (Habitation à loyer modéré) qui sont des sociétés privées ou des organismes publics. Les loyers sont moins chers que dans le secteur privé.

Conditions :

Pas de ressources minimums exigées mais l’organisme pourra vérifier votre solvabilité (capacité à pouvoir payer le loyer) et votre situation.

Un garant est souvent demandé (parents, proches, Fonds de solidarité logement)

 

 

Résidence habitant jeunes – (FJT - Foyers de jeunes travailleurs)

Solution pratique et économique réservée aux jeunes de - 30 ans, le FJT n’est pas un lieu d’hébergement de longue durée mais un relais dans l’attente d’un logement autonome (de quelques jours à 2 ans). Celui de Salon-de-Provence propose un hébergement avec sanitaires et kitchenettes : en chambres, en studios et parfois, en appartements meublés.

Objectif :

Accueillir des jeunes désireux d’acquérir leur autonomie ou obligés de se déplacer pour trouver un emploi ou effectuer une formation.

Critères :

De nationalité française ou étrangère, jeunes travailleurs, apprentis, stagiaires, en formation ou demandeurs d’emploi, vous pouvez bénéficier des FJT.

 

Liste des FJT en PACA

https://annuaire.action-sociale.org/etablissements/readaptation-sociale/foyer-de-jeunes-travailleurs-non-transforme-en-residence-sociale-257/rgn-provence-alpes-cote-d-azur.html

 

Les résidences universitaires rénovées

Studio de 10 à 20 m² avec coin cuisine, salle de bain ainsi que des services collectifs : laverie, cafétéria, photocopieuse, salle de jeux, de sport, bibliothèque, accès Internet…

Le loyer pour un T1 peut aller de 470€ à 550€ par mois avant déduction de l’APL (Allocation Personnalisée au Logement). Presque aussi cher que le parc privé !

Les résidences universitaires traditionnelles

Chambre meublée de 9 m² avec sanitaires communs, cuisinettes collectives, salles de travail ou de détente, le tout pour environ 180 € par mois (avant déduction de l’ALS - Allocation Logement à Caractère Social), électricité et chauffage compris. C’est l’une des solutions les plus économiques.

La chambre chez l’habitant

C’est une pièce habitable, généralement meublée, située dans l’habitation même du propriétaire.

Cette formule est économique et peut être conviviale si vous vous entendez bien avec votre logeur.

https://www.immojeune.com/actualites/locataire/location-chambre-chez-lhabitant-pour-etudiant-comment-trouver.html

 

La chambre meublée

Il s’agit d’une pièce unique, petite (souvent moins de 15 m²). Les loyers sont accessibles.

 

Logement d’urgence

En grande difficulté ou en situation d’urgence, des structures d’accueil spécialisées peuvent vous aider.

Il existe deux types de centres :

  • Les Centres d’hébergement d’urgence qui offrent un accueil de nuit aux personnes sans ressources ni domicile fixe. Cet accueil est généralement gratuit

  • Les Centres à vocation socio-éducative qui offrent une prise en charge plus longue (6 mois environ) à des personnes (seules ou en famille) qui rencontrent des difficultés diverses.

Les conditions pour l'accès au logement

Le garant ou caution solidaire

C’est une personne physique (parent, ami) ou une personne morale (association, organisme) qui s’engage auprès du bailleur à payer votre loyer en cas de défaillance de votre part et dans le cadre d’une procédure légale.

 

La garantie VISALE

C'est un service totalement gratuit, pour le locataire et pour le propriétaire.

En cas d'impayés de loyers et charges impayées, Action logement rembourse le propriétaire jusqu'à l'équivalent de 36 mensualités (sur toute la durée du bail, même renouvelé, à partir de sa date de signature).

Le locataire rembourse Action logement selon un échéancier qui peut être aménagé pour tenir compte sa situation financière.

 

https://www.actionlogement.fr/la-garantie-visale

 

La caution / dépôt de garantie

C’est une somme d’argent encaissée par le bailleur ou par l’intermédiaire d’un tiers (par exemple VISALE) au moment de l’entrée dans le logement. Elle est équivalente à 1 mois de loyer (hors charges) pour les logements aidés (bailleurs publics) et privés (particuliers, agences).

L’avance LOCA-PASS

Finance le dépôt de garantie lors de l’entrée dans les lieux du locataire, sous la forme d’un prêt sans intérêt et remboursable sur une durée maximale de 25 mois pour un montant minimum de 20€ / mois.

Le prêt ne peut excéder 1 200€.

 

https://www.actionlogement.fr/l-avance-loca-pass

Vous pouvez également consulter les aides 
d'Action Logement et de la CAF

bottom of page